Qui sommes-nous

Historique

2016 : Restructuration complète et informatisation de la clinique d’impôt grâce au développement et à la mise en place d’une base de données pour la gestion des dossiers et l’acquisition d’un parc informatique. Ratification des règlements généraux lors d’une assemblée spéciale.

2015 : Sondage auprès de la population de Salaberry-de-Valleyfield et de St-Stanislas-de-Kostka dans le but d’ajuster l’offre de services bénévoles en tenant compte de la croissance des besoins engendrée par le vieillissement de la population. Déploiement du Carrefour d’information pour aînés grâce à la subvention de la CRÉ – Vallée-du-Haut-Saint-Laurent. Une subvention du Programme Nouveaux Horizons pour les aînés permet l’asphaltage de l’allée menant à la cour arrière et le remplacement du couvre-plancher du rez-de-chaussée. Le temps d’antenne du Télé-Bingo est augmenté de 30 minutes, un jeu supplémentaire est ajouté, la structure des lots est révisée à la hausse et un nouveau boulier fait son apparition. Une bonification de la subvention du ROMAN/L’APPUI permet l’embauche d’une deuxième intervenante auprès des proches aidants.

2014 : Réalisation de travaux d’aménagements paysagers à la cour arrière grâce à la participation financière du Programme Nouveaux Horizons pour les aînés. Deux nouvelles activités sont offertes: la bibliothèque mobile pour les aînés qui ont de la difficulté à se déplacer et l’activité de bricolage en collaboration avec la Résidence Salaberry. D’autres activités s’adressant aux personnes de 50 ans et plus ont eu lieu. Cinq séries d’ateliers et huit conférences ont permis aux membres de la communauté de se rencontrer tout en s’informant. Le Centre offre un nouveau service aux proches aidants soit des rencontres d’entraide afin de mieux répondre à leur besoin de soutien. Un nouveau partenariat a lieu avec la bibliothèque de Salaberry-de-Valleyfield pour superviser « Les boîtes à lire » dans différents parcs. Élaboration d’une planification stratégique triennale. Nouvelle interface télévisuelle au Télé-Bingo grâce  à l’acquisition d’un logiciel informatique. Implantation d’un régime de retraite pour les employés du Centre avec le « Régime de retraite des groupes communautaires et de femmes ».

2013 : Le Centre s’est vu remettre l’une des plus hautes distinctions gouvernementales en matière de bénévolat au Québec : le prix Hommage bénévolat-Québec 2013. L’un de nos bénévoles a reçu le prix de la Fondation Desjardins pour son implication dans la communauté. L’embauche d’un intervenant à temps plein et le budget considérable investi pour la distribution de dépliants, les présentations publiques et surtout pour de la publicité dans les journaux a permis à 63 nouveaux aidants naturels d’être accompagnés et appuyés dans leur rôle d’aidant, et ce, grâce au financement offert par le ROMAN/L’APPUI.

2012 : Intégration d’une deuxième classe de 3e année de l’école Saint-Joseph-Artisan à l’activité de correspondance et ajout de deux classes de maternelle de l’école Langlois à l’activité de lecture. Participation à la cueillette d’information pour élaborer la politique familiale de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield, le projet MADA (Municipalité amie des aînés) et la politique de développement social de cette même ville. Du nouveau en ce qui concerne le programme offert aux aidants naturels. Le Centre a débuté un projet ROMAN/L’APPUI échelonné sur trois ans, afin de promouvoir les services auprès des aidants naturels par l’intermédiaire d’un intervenant en poste à temps plein.
Structuration d’un comité de financement afin de consolider les activités du Centre et d’assurer son développement : « Aidez-nous à les aider » !

2011 : Poursuite de la réalisation du plan de communication : mise à niveau du site Internet www.cabvalleyfield.com, diffusion du guide des ressources communautaires « La boussole » sur ce site Internet, tenue d’une conférence de presse pour lancer le tout, création d’une bannière à l’effigie du Centre. Rencontres de présentation des services à l’aide d’un document PowerPoint auprès de l’ensemble du personnel du CSSS du Suroît.  Exécution de travaux de reconstruction de la galerie arrière et d’isolation du 2e étage de l’édifice. Embauche d’une agente au bénévolat responsable des volets : activité de marche, activités de tricot et de bricolage, animation d’activités physiques, bonjour quotidien, correspondance et lecture en milieu scolaire, dîner de l’amitié ainsi que formation et reconnaissance des bénévoles. En partenariat  avec la Ville de Salaberry-de-Valleyfield, la Corporation de développement communautaire et le Centre de santé et de services sociaux du Suroît, un Salon du bénévolat rassemblant près de 25 organismes a été tenu. Ces corporations ont ainsi démontré leurs besoins en bénévolat auprès de la population. Modification du critère d’âge des bénévoles de 55 à 50 ans pour les activités de lecture et de correspondance ainsi que pour les participants pour assister aux conférences. Le Centre du Nouvel-Envol a offert le programme de gymnastique de la mémoire et les ateliers d’art aux bénévoles du Centre.

2010 : Élaboration d’un plan de communication, incluant l’actualisation de la signature graphique et du matériel promotionnel tel que les dépliants. Révision des critères d’admissibilité des services aux individus en tenant compte davantage de l’âge et du niveau d’autonomie. Restructuration du secteur réception-secrétariat. Assurer le relais pour la réalisation de l’activité du club de marche pour les personnes ayant une déficience visuelle (de vision atteinte jusqu’à cécité totale) organisée auparavant par le Groupe Point de vue. Révision du programme de formation des bénévoles et de la politique de reconnaissance suite au sondage effectué auprès des bénévoles.  Réalisation de travaux de réfection de la brique de l’édifice du Centre.

2009 : Changements apportés au niveau de la structure du bénévolat. Participation de plus de 110 bénévoles lors de la tenue de la clinique de vaccination massive contre la grippe A (H1N1). Grâce à l’aide d’une subvention « Du cœur à l’action », début d’un nouveau service bénévole dans la communauté : animation d’activités physiques auprès des aînés en résidence et en HLM où il n’y a pas d’animateur en loisirs. Partenariat avec le CSSS du Suroît, pour la réalisation d’une activité de marche dans le cadre des Rendez-vous d’automne de Kino-Québec. Parution mensuelle du bulletin Ensemble s’adressant aux bénévoles.

2008 : Nouvelle direction générale. Début d’un processus de planification stratégique triennale. Parution de quatre articles promotionnels dans le Soleil sur le bénévolat à réaliser dans les organismes du milieu. Organisation d’une activité de démonstration de savoir-faire dans le cadre de la Journée internationale des aînés.

2007 : Tenue d’ateliers hebdomadaires de cuisine rencontre pour les personnes âgées de 60 ans et plus. Mise à jour et changement de logiciel pour la comptabilité et la tenue des statistiques. Parution de la première édition du journal s’adressant aux aidants naturels. Revue en profondeur des procédures de recrutement des bénévoles pour les différents services offerts. Les 15 ans de loyaux services de Chantal Langevin à titre d’employée du Centre d’action bénévole, ont été soulignés. Journée portes ouvertes et soirée spéciale pour souligner le 25e anniversaire du Centre. Mise en ligne d’un site Internet pour le Centre.

2006 : Obtention d’une subvention dans le cadre du Programme Nouveaux Horizons pour les aînés provenant de Ressources humaines et développement social Canada. Il s’agit d’ateliers hebdomadaires intergénérationnels de cuisine.

2005 : Changement au niveau de certains membres du personnel. Il y a eu une modification concernant les tarifs de remboursement et de la contribution des utilisateurs du service d’accompagnement-transport. Organisation d’ateliers de cuisine (en vue de la réalisation en 2006) s’adressant aux aînés, grâce au financement provenant de la Table en sécurité alimentaire.

2004 : Ratification d’un protocole d’entente intersectorielle1 en situation de violence envers les aînés. Célébrations dans le cadre de la Journée internationale des personnes âgées, en collaboration avec l’AQDR, le Club santé du Sud-Ouest et la Société d’Alzheimer. Le Service alimentaire communautaire (SAC) prend son envol. Le comité de gestion provisoire de cet organisme était composé de représentants du CAB de Valleyfield, du Café des deux pains, du CLSC, de Moisson Sud-Ouest et de Bâtir ensemble la sécurité alimentaire en Montérégie. Organisation de la première Journée des proches aidants du Sud-Ouest en collaboration avec quatre organismes de la région.

2003 : Présence à temps plein d’un agent de communication. Première édition du Salon des bénévoles : « Coup de main recherché ». Départ de la directrice générale Claude DeBellefeuille après 16 ans d’implication. Il y a eu aussi plusieurs changements au niveau des membres du personnel. Les bénévoles aînés du programme « L’Action bénévole ça fait du bien » participent à la fête du quartier de septembre.

2002 : Implication continue depuis 7 ans à la mise sur pied du service de Taxi-bus (avril 2002). En collaboration avec la Corporation de développement communautaire, journée sur les enjeux de la mise en œuvre de la Politique sur l’action communautaire. Un concours de dessin et de poésie sur le thème du bénévolat a été réalisé dans des écoles primaires. Réalisation d’un projet s’adressant aux élèves de 5e année de quatre écoles primaires : « Le bénévolat une idée dans le vent ». Édition spéciale 20e anniversaire du Journal Ensemble. Célébrations pour souligner le 20e anniversaire du Centre ainsi que la plantation d’un chêne au Parc Sauvé. Projet de correspondance entre aînés et élèves de 4e année : « Poste charmante ». Inauguration de la salle Adrienne-Piché, en l’honneur d’une bénévole impliquée au Centre depuis plusieurs années.

2001 : Participation à l’organisation et à la tenue d’activités de promotion pour souligner l’Année internationale des bénévoles du Québec en collaboration avec des représentants des villes de Salaberry-de-Valleyfield, de St-Timothée et de Grande-Île, de l’Évêché et des Caisses populaires de Salaberry-de-Valleyfield et de St-Timothée. Plus de 150 personnes ont participé au souper-conférence pour souligner cette journée du 5 décembre. Cette nouvelle formule « ressourçante » où il était question de l’impact du plaisir sur la santé a eu beaucoup de succès. Début des « déjeuners-causeries » et de la formation « Aider sans s’épuiser » s’adressant aux aidants naturels.

2000 : Implantation du programme aide aux aidants naturels.

1998 : Les dîners de l’amitié sont servis le 1er, le 2e, le 3e et le dernier mercredi du mois. Le Centre a été présent lors de la Crise du verglas. Importante acquisition du duplex au 95, rue Salaberry et location de locaux à d’autres organismes communautaires.

1997 : Dans le cadre des activités de financement, mise en place du Télé-Bingo. Début du programme « L’action bénévole, ça fait du bien ». Début du service Info-Stop point rouge Pharmaprix.

1996 : Les dîners de l’amitié sont servis trois mercredis par mois. Mise sur pied de comités de services et de comités de bénévoles. Distribution de dépliants, d’affiches, d’autocollants, de signets, de cartes de souhaits aux résidents des HLM et d’établissements de santé et de services sociaux. Cette campagne promotionnelle était sous le thème « Des petits services qui font du bien ». Début du projet Comité d’intervention bénévole sur l’isolement et la solitude (CIBLE). Vins et fromages Aventure africaine pour financer la chronique hebdomadaire dans le Soleil du St-Laurent.

1995 : Début des projets promotion prévention de la santé chez les personnes âgées auprès des résidents en HLM. « Des petits services qui font de grandes différences » était le slogan pour cette année. « Bénévol’action magazine », une série de 11 émissions de 30 minutes a été produite en collaboration avec le Câble 13 télé régionale. Elle avait pour but de promouvoir l’action bénévole. Vins et fromages Viva España, toujours pour financer la publication de la chronique hebdomadaire dans le Soleil du St-Laurent.

1994 : Le Centre commence le « bonjour quotidien » qui relevait auparavant de l’AQDR. Membre fondateur du Carrefour des organismes communautaires du Suroît (COC). Vins et fromages aux couleurs de la France pour financer la publication de la chronique hebdomadaire dans le Soleil du St-Laurent.

1993 : Méritas de l’organisme communautaire et de bienfaisance de l’année au Gala de la chambre de commerce de la région de Salaberry-de-Valleyfield. Participation comme membre du jury pour le Gala Méritas Opti-Jeunesse.

1992 : Participation à la Table PÂPA (personnes âgées en perte d’autonomie) en concertation avec le CLSC, La Santé publique et le CHRS. Création d’outils promotionnels pour son 10e anniversaire : un signet, des tasses, un diaporama et la chronique hebdomadaire ayant comme thème : « QUELQU’UN A BESOIN DE VOUS… SEREZ-VOUS LÀ ? »

1991 : Participation à la Coalition des organismes communautaires et bénévoles du milieu pour protester contre les coupures de postes au service d’action communautaire du CLSC Seigneurie de Beauharnois. Participation active à la Table de concertation sur la pauvreté en assumant le secrétariat et l’envoi de la correspondance aux organismes membres.

1990 : Les dîners de l’amitié se poursuivent deux mercredis par mois. De nouveaux services se sont ajoutés : le support scolaire, la clinique de formulaires et les cuisines collectives. Première campagne de financement : recrutement de 100 membres-amis et organisation d’un souper-bénéfice. Café-rencontre : rendez-vous mensuel pour les bénévoles. Les thèmes de la pauvreté, la faim des enfants, l’engagement bénévole, la violence envers les aînés ont été abordés. Le Centre a prêté sa camionnette à quelques groupes communautaires et d’action bénévole.

1989 : Organisation d’un souper des bénévoles dans le cadre de la Semaine de l’action des bénévoles (avril 1989). D’autres organismes étaient présents : le Carrefour du Partage, le Diocèse de Valleyfield, le CLSC Seigneurie de Beauharnois, le CHRSV.

1988 : Publication de la première édition de « La boussole », guide des ressources communautaires de la région.

1987 : Les dîners de l’amitié débutent les derniers mercredis du mois au Centre Garneau.

1985 : Mise sur pied et tenue d’un Salon des organismes.

1984 : Adhésion comme membre à la Fédération des Centres d’action bénévole du Québec.

1983 : Du 7 au 11 mars de 13 h 30 à 16 h, le Centre, en collaboration avec le CLSC, offre sa première clinique d’impôt dans ses locaux. Dès septembre, des bénévoles sont recrutés pour le gardiennage, le dépannage, le comptoir de vêtements et de meubles, les visites amicales, l’accompagnement, la halte-garderie, l’aide pour la campagne de financement, le secrétariat et la popote roulante. Il y a aussi eu l’organisation de rencontres sociales pour les bénévoles.

1982 : La création du « Centre de bénévolat pour Valleyfield et sa région » est le fruit d’une concertation de citoyens, d’organismes communautaires et du CLSC Seigneurie de Beauharnois. Un comité provisoire composé d’un représentant par organisme (10 personnes) est mis sur pied. L’organisme ayant parrainé les démarches de subvention a été Le Club canadien des aveugles. Le service des réparations mineures a vu le jour au 50, rue du Marché, anciens locaux du CLSC.

 

1-CAB de Valleyfield, CAB de Beauharnois, SQ de la MRC Beauharnois-Salaberry, Sûreté municipale de Châteauguay, CHRS et CLSC Seigneurie de Beauharnois.